Qui sommes-nous?
Store

Un lit sur le carreau

THE CAMACHO SHOW

Cyrus Camacho: Monsieur le député Wagner... Oh et puis merde! Je vais vous appeler Lowell. Vous voulez bien que je vous appelle Lowell ?

Lowell Wagner crispe un sourire : Pas de problème, si moi-même je peux vous appeler Cyrus.

Cyrus Camacho : Tu peux bien m’appeler comme tu veux, mec. Après tout on est concitoyens, hein ? Bon trêve de politesses, une petite question indiscrète pour commencer, Lowell. Tu préfères les filles, les garçons ou les tu-sais-quoi ?

Lowell Wagner : Je ne vois pas en quoi...
Cyrus Camacho : Les filles, les garçons ou les tu-sais-quoi ? Lowell Wagner rajuste sa cravate : Je n’ai pas à répondre à cette

question. Cela relève de ma vie privée et...
Cyrus Camacho: Pfff... OK, on passe aux choses sérieuses,

maintenant. Enfin, pour autant que la politique soit une chose sérieuse. Sincèrement, Lowell, la politique, c’est un peu le grand banditisme moderne, non ? Les couilles en moins ?

Lowell Wagner: Eh bien, Cyrus je vois que votre... que ta réputation de franchise et d’impertinence n’est pas usurpée...

Cyrus Camacho: Bon arrête d’éluder, mec. Et réponds à la question. Des millions de téléspectateurs te regardent.

Lowell Wagner: Beaucoup de citoyens considèrent en effet que la politique est devenue un business comme les autres. Je crois cependant que...

11

Wagner plisse les yeux. Comme pris d’un soudain mal de tête. Lowell Wagner : Je crois que... Je...
Cyrus Camacho : Ho ho... Il y a quelqu’un ?
Puis s’adressant aux téléspectateurs : J’ai touché où ça fait mal, les

gars !
Lowell Wagner : Je crois que...
Lowell grimace de douleur. Puis d’un coup se ressaisit.
Je crois que tous ces connards sont de sales petits singes. Des

petits singes qui s’agitent inutilement.
Cyrus Camacho : Wow... Lowell se lâche, les mecs...
Lowell Wagner : Des putains de petits singes. Tu sais, Cyrus...

Comme ces petits singes mécaniques qui tapent dans leurs cymbales. Pour faire du bruit, rien que du bruit. Gling gling gling gling gling... Cyrus Camacho : Ça, c’est un grand moment de télévision, les

loulous...
Lowell Wagner : Mais quoi de plus normal... Des saloperies de

petits singes qui règnent sur d’autres... sur d’autres...

Wagner grimace à nouveau douloureusement.

Cyrus Camacho : Sur d’autres... d’autres quoi ? Je sens que notre député ne va pas tarder à nous traiter de singes aussi...

Lowell Wagner : Sur d’autres petits singes de merde...

Cyrus Camacho, fronçant les sourcils : Mmm... Là je crois que le député Lowell est en train de péter un câble, les amis...

Lowell Wagner: Je crois que... que je ne me sens pas... véritablement... bien...

Coupure de l’ émission.